Paylib enrôle le Crédit Agricole et signe un accord avec Mastercard

Deux étapes majeures viennent d’être franchies fin novembre par Paylib avec le ralliement du Crédit Agricole, quelques mois après celui du Crédit Mutuel Arkéa et la signature d’un accord avec Mastercard pour son acceptation à l’international.

Logo Paylib

En effet, après le Crédit Mutuel Arkéa le 7 juillet dernier, c’est le Crédit Agricole qui a officiellement choisi, ce mardi 25 novembre, de rejoindre le consortium Paylib fondé par les banques BNP Paribas, Société Générale et La Banque Postale. Ces 2 renforts de choix confortent ainsi la vision interbancaire de cette solution et renforcent son leadership sur le marché français.

Rappelons que Paylib est une nouvelle solution de paiement en ligne et en mobilité fonctionnant sur le même principe que PayPal. L’objectif est de faciliter et sécuriser les paiements numériques au travers d’un porte-monnaie électronique (réalisation du paiement avec la saisie de l’identifiant du porte-monnaie et non plus des coordonnées bancaires) quel que soit le canal utilisé : ordinateur, smartphone ou tablette.

Cela suppose l’adhésion à Paylib des e-commerçants (solution d’acceptation spécifique) et des clients (création d’un porte-monnaie numérique). Suite au ralliement du Crédit Agricole (qui détient le LCL), le service sera accessible en 2015 à 40 millions de porteurs et à 30 000 e-commerçants. Aujourd’hui, un an après le lancement, environ 300 000 porteurs et 700 commerçants y ont souscrit.

Jusqu’à présent solution franco-française, c’est ici qu’intervient l’accord passé avec Mastercard qui permettra, courant 2015, d’effectuer des paiements à l’international via la solution de paiement numérique MasterPass. Ceci offre la possibilité aux adhérents Paylib de payer chez plus de 60 000 commerçants MasterPass répartis dans 13 pays dans le monde.

En rejoignant le consortium Paylib, le Crédit Agricole a surtout abandonné sa propre solution de porte-monnaie électronique, Kwixo lancée en 2011, qui n’avait pas atteint une taille critique suffisante. Buyster, porté par les opérateurs mobiles, a été abandonné pour des raisons similaires. Ce marché est en pleine consolidation avec la présence des solutions de Mastercard (MasterPass) et Visa (V.me by Visa, développé en association avec le groupe BPCE) des géants américains GAFA (Google Wallet pour Google et Apple Pay pour Apple dont l’arrivée est prévue pour 2015 en Europe). Comme vous pouvez le constater, rien n’est figé sur ce marché !

Sources :

Advertisements
Cet article, publié dans Equipement, Flux, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s